vendredi 22 mars 2019

TU ES PARTOUT

TU ES PARTOUT ©
Écrit par Christel Lacroix auteur

TU ES PARTOUT
Sur cette photo en noir et blanc
Où tu souriais aux moments d'antan
Sur cette route qui sillonne le sud
Sans nul doute une douce habitude
TU ES PARTOUT
Sur ce pont qui enjambe les rives
Où tes baisers tremblent et dérivent
Dans ce château que tu m'as offert
Au plus beau de nos folles chimères
TU ES PARTOUT
Dans le soleil qui se lève au matin
Dans l'éveil du souvenir de tes mains
Sur cette pierre abandonnée aux flots
Dans l’imaginaire de nos rêves éclos
TU ES PARTOUT
Sur ce papier où tu as laissé ces mots
Dans ce chalet de mer au matin si tôt
Sur la première page d'un livre refermé
Comme un adage de vie juste entamée
TU ES PARTOUT
Sur ce bijoux d'éternité brillant à jamais
Dans la tasse de café offrant sa fumée
A cette fin de film qu'on ne veut pas voir
A ce début de cime d'un chêne d'espoir
TU ES PARTOUT
A chaque seconde chantée par l'horloge
Parmi ce monde qui ne tarit pas d'éloges
Sur une toile entre le rouge et le jaune
Au delà de l'étoile qui nous abandonne
TU ES PARTOUT
Dans une bulle de champagne dégustée
Dans la majuscule d'une vie abandonnée
Au cœur d'une fleur offerte avec amour
Quand la douceur ouvre l'orée du jour
TU ES PARTOUT
Au milieu de cette longue nuit d'hiver
Où les cieux éclairaient notre repaire
Dans ce fauteuil aux larges bras tendus
Sur une feuille aux marges décousues
TU ES PARTOUT
Sur ce foulard aux effluves parfumées
Quand je pars sur cette rive à l'opposée
Dans le chant de l'oiseau lire du printemps
Dans le blanc repos de nos âmes s'absentant
TU ES PARTOUT
Quand je respire j'aime je danse et je pleure
Quand la pire des haines dispense nos couleurs
Quand l'amour revient en hurlant son bonheur
Quand le jour s'allume éteignant toutes nos peurs
TU ES PARTOUT
































vendredi 15 mars 2019

PIERRE PARAIRE : "passeport pour les gilets jaunes" à paraître

A paraître au même éditeur, le même jour que moi (le 30 mars) :
Passeport pour les #Giletsjaunes
"La souffrance de l’homme n’est pas la base d’une vie qui accepte l’épreuve."


N'hésitez pas à aller visiter son profil …




vendredi 8 mars 2019

UN BEAU TEMOIGNAGE SUR Les neiges éternelles de l'Atlantide

"Un roman empreint de poésie qui nous mène vers un mystère séculaire.
Je me suis laissé embarquer dans le voyage de Manoline et Victor... J'y ai retrouvé des notions connues (étrange quand on sait que mon héros se prénomme Victor et qu'il semble être poly-amoureux); j'en ai découvert de nouvelles. J'ai été amoureux du lien Victor/Manoline  ; j'ai souffert de cet amour éternel Manoline/Lineman ; j'ai retrouvé le sourire lorsque Manoline à retrouvé Victor...Bref, ce roman est à lire ; il est à Vivre !!!"


C.B






lundi 4 mars 2019

PARLEZ-MOI D'AMOUR Recueil de Poésies

Heureuse d'avoir pu participer à ce projet grâce la "Société des Poètes et Artistes de France" et "Dialoguer en Poésie".
PARLEZ-MOI D'AMOUR sortira très prochainement en librairie et vous pourrez y retrouver dix de mes poèmes ... 
Le sujet : l'Amour  .... parce qu'il n'y aura jamais assez de mots pour le décrire …



samedi 23 février 2019

JE NE M'ARRÊTERAI JAMAIS D'AIMER

JE NE M'ARRÊTERAI JAMAIS D'AIMER ©
Écrit par Christel Lacroix auteur

Je ne m'arrêterai jamais d'aimer
Mon âme complètement brisée
Je bercerai nos tendres souvenirs
Et j'en ferai des mots pour écrire

Dans le silence de ma nouvelle vie
Le manque ronge toutes mes envies
Je regarde mon hier je ne guéris pas
Rien ne te remplace tu étais ma joie

Le temps qui passe gangrène ce mal
Notre vie d'âme sœur n'a pas son égal
Plus je repense à nous et plus je t'aime
Pourtant la vie a renié tous nos poèmes

Je respire mal et je pleure si souvent
Je ne sais pas où tu es en ce moment
J'ai rêvé cette nuit que je t'attendais
Pour te voir sourire sur la voie lactée

Je me souviens du vent sur nos visages
De tes yeux brillant au bord du rivage
Du sel rougissant nos deux âmes réunies
Et de ce château fort planté dans nos vies

Tu étais mon mystère et mon essentiel
Je t'aurais donné mon monde et mon ciel
Mais je ne pouvais pas t'offrir cette vie
Immenses regrets de mon cœur démuni

Je t'avais offert tous mes intimes secrets
Bercée par cette confiance en nos vérités
Je n'ai pas su partir je ne le pouvais plus
C'était bien trop tard et tu l'as toujours su

Je ne m'arrêterai jamais d'aimer
Mes vers s'allongent sur nos destinées
Nos couleurs resteront à jamais tatouées
Sur la toile de nos deux histoires liées